29/10/2016

Les ponts sur la Sambre

La passerelle du Vicinal (près du Grognon)

    Le tram vers Wépion? Un enjeu politique ! Le pouvoir communal de Namur était divisé en deux clans: les "Catholiques" et les "Anticléricaux". Les travaux de construction e la ligne Namur - Malonne avait commencé en 1891 mais la prolongation de la ligne vers Wépon, via La Plante, ne faisait pas l'unanimité.

passerelle29.JPG

    Les "Anticléricaux" étaient plutôt favorables à la réalisation de la ligne vers Wépion contrairement à la presse locale catholique: "Celle ligne, non seulement ne rémunérera pas le capital employé à sa construction mais elle ne pourra être exploitée sans subsides. Elle n'aura pas d'utilité sérieuse pour les habitants de Wépion ou du faubourg de La Plante et enfin, pour la Ville, elle ne sera que nuisible".

     Pourtant, en 1894, on inaugura en grandes pompes la ligne vicinale vers Wépion, avec le passage sur la nouvelle passerelle construite à cet effet.

     Cette nouvelle passerelle suscita de nombreux commentaires: "une belle réussite technologique mais un désastre au point de esthétique ! 

passerelle19.jpg

    La construction de la passerelle avait débuté en 1894. Longue de 119 mètres, elle pesait 190 tonnes ! Elle franchissait la Sambre et aussi l'espace portuaire du Grognon pour aboutir sur la promenade aménagée du boulevard Ad Aquam. Construite à l'usage du chemin de fer vicinal, elle pouvait aussi être utilisée par les piétons et les cyclistes.

     Une première réparation importante eut lieu en 1926 mais ce n'est que le 23 août 1933, sous les yeux d'un nombreux public, que le tram

n°4, qui avait quitté la gare à 18h10, franchit pour le dernière fois la passerelle métallique du confluent. Le câble du trolley fut directement arraché et les chalumeaux commencèrent à mettre en pièces la passerelle qui avait rendu de bons et loyaux services durant quatre décennies. 

     Place au pont de France ! 

Les commentaires sont fermés.