20/10/2016

Les ponts sur la Sambre namuroise

 

 

Le pont de l'Evêché

     Durant des siècles, seuls les gués, avant la canalisation, les passeurs d'eau et un unique pont, le pont de Sambre, ont permis le franchissement de la rivière.

     En 1841, on construisit un premier pont qui fut remplacé par un autre, 25 ans plus tard, en 1866, le pont de Salzinnes. Le tablier métallique plat reposait sur une pile en pierre et d'élégantes rambardes en fer forgé garnissaient ses flancs.

pont002.JPG

Le pont de Salzinnes

    En 1872, suite à la construction d'un nouveau pont quelques centaines de mètres en amont, qui prit le nom de pont de Salzinnes, actuellement pont de la Libération, l'ancien pont du même nom devint le pont de l'Evêché, à cause de sa proximité avec l'évêché.

     Le vieillissement ayant entraîné d'importantes déformations dans la structure métallique du pont, il fut démonté en 1939 et remplacé par un pont en béton armé, d'une seule arche pour faciliter la navigation.

     A peine quelques mois après sa construction, il fut dynamité par les militaires belges le 15 mai 1940. Les allemands érigèrent un pont provisoire qu'ils détruisirent eux-mêmes au cours de leur retraite.

     En 1948, une nouvelle reconstruction, à l'identique avec le pont de 1939, donnera aux namurois le pont tel qu'on peut encore le voir aujourd'hui.

pont02 (3).jpg

Le pont de l'Evêché aujourd'hui

 

Les commentaires sont fermés.