07/10/2016

La Sambre - La canalisation

    Jadis, la navigation sur la Sambre était difficile: débit irrégulier, crues, gel, assèchement, cours sinueux et toute une série d'obstacles artificiels (ponts, moulins, retenues d'eau...) ont contribué à cette difficulté.

    La navigation se pratiquait par "coups d'eau", une technique qui consistait à accumuler une réserve d'eau en amont des barrages et à la libérer au moment même où un bateau devait passer.

     Après de nombreux mémoires, projets et études, les autorités de l'époque ont décidé de réaliser la canalisation de la Sambre, ce qui fut fait, en Belgique, de 1925 à 1929. 

     A Namur, deux écluses régulaient le débit de la rivière: une à Salzinnes, qui alimentait le moulin de l'abbaye de Saint-Georges 

abbaye de salzinnes01.JPG

L''abbaye de Saint Georges. Aquarelle du général de Howen, 1818.

 

et l'autre près du confluent qui a alimenté le Grand Moulin de la Sambre jusqu'en 1865, date de sa démolition suite à un incendie.

moulin04.JPG

Le Grand Moulin de la Sambre

 

    Ce barrage fut démonté en 1944 et celui de Salzinnes remplacé par un nouveau barrage construit en 1987 sur le site des Bas-Prés.

11:05 Écrit par Pierre Pagès dans Hier et aujourd'hui, retro, Sambre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.